jeudi 8 mai 2014

BiciMAD : Mode d'emploi du nouveau système de vélo libre service de Madrid


BiciMAD en un coup d'oeil: 
123 stations réparties dans le centre de Madrid
1580 bicyclettes avec assistance électrique
3160 points d'ancrage
Accessible 24h/24 et 7 jours sur 7

Abonnement annuel:
25€ (15€ pour les détenteurs d'un abonnement EMT)
Coût de la première demi-heure: 0,50€
Coût des demi-heures supplémentaires (jusque 120'): 0,60€
Au delà de 120': 4€ par heure.

Usage occasionnel:
2€ pour la première heure, 4€ pour les heures supplémentaires.

Inscriptions et recharge de crédit via les bornes de chaque station, via les bureaux de "Linea Madrid" ou via le téléphone 010.

Retrouvez le plan des rues tranquilles en cliquant sur ce lien



Ça bouge à Madrid, côté vélo!


Ceux qui ont goûté aux charmes des Vélib', Villo! et autre Bicing seront ravis d'apprendre que Madrid aura bientôt, elle aussi, son système de bicyclette publique. 
Le lancement de BiciMAD est prévu pour début juin, comme en attestent les nombreuses stations apparues ces derniers jours. Il était moins une...  Madrid est une des rares capitales européennes à ne pas encore disposer de ce type de service public. 


Les 1560 vélos repartis en 123 stations se limiteront, dans un premier temps, au centre de Madrid.  Sont compris dans cette zone de grands noeuds de transports en commun comme Moncloa, Sol et Atocha.


Des vélos à assistance électrique

Le retard de lancement d’un système de vélos en libre service à Madrid a au moins un côté positif,c'est qu'il a permis à la ville de profiter du retour d’expérience d’autres grandes villes: là où Barcelone consacre la moitié du budget Bicing à la redistribution des vélos depuis le bas vers la haut de la ville (on n’hésite pas à descendre à vélo mais remonter décourage la plupart des gens, les vélos s’accumulent donc dans les stations du bas de la ville), Madrid opte pour un modèle de vélo à assistance électrique qui permettra non seulement de maintenir naturellement une distribution équilibrée des vélos entre les différentes stations, mais aidera les utilisateurs les plus récalcitrants à se lancer à l'assaut des côtes.  Le bilan carbone de la ville en sortira gagnant, les bénéfices écologiques des déplacements en vélo n'´étant pas anéantis par les émissions de dioxide de carbone provenant des camions nécessaires à la redistribution des bicyclettes.


En orange les stations déjà installées, en vert celles à venir.


Une politique de prix bien différente aussi

Ce qui surprend, par rapport aux autres systèmes existants, c'est la politique de facturation. 

L'abonnement annuel de 25€ (15€ pour les détenteurs d'un abonnement EMT) est légèrement mois élevé que ceux de Paris (29€), Bruxelles (32€) ou Barcelone (47€), et sensiblement meilleur marché que celui de Londres 90 GBP.

La grande nouveauté réside dans la facturation du service à partir de la première minute.  La première demi-heure coûtera 0,50€.  Les demi-heures supplémentaires, jusqu'à un maximum de 120 minutes, reviendront à 0,60€. L'idée est de dissuader un usage prolongé, afin que le vélo soit rapidement remis à la disposition d'autres usagers.

Avec une telle politique de prix, plus question de faire les petits arrêts qui se présentent en chemin pour un café, un passage par la boulangerie ou l'épicerie. Pour être efficace et rentable, il faudra bien penser ses déplacements, et aller de A à B le plus rapidement possible, sans profiter de la route pour faire l'une ou l'autre gestion supplémentaire.  Seule Rome, en Europe, applique une structure de prix similaire.

Il existe cependant un moyen d'alléger un peu la note; chaque bicyclette prise dans une station à haut taux d'occupation (70% et plus) et chaque restitution dans une station à faible occupation (30% et moins), donneront droit à une ristourne de 10c. Le prix minimum de la course de 30 minutes serait donc, dans le meilleur des cas, de 30c.

Espérons que cette innovation dans la facturation ne nuise pas au succès du projet .  En tout cas cette mesure, dont le prix reste raisonnable para rapport à un billet de bus ou de métro, ne nous enlèvera pas le plaisir d'un petit paseito en bici!


Aussi pour les touristes et visiteurs de passage

Le visiteur de passage et les utilisateurs occasionnels du service seront les bienvenus.  Ils pourront, comme dans beaucoup d'autres villes -mais contrairement à Barcelone-, avoir un accès ponctuel au service pour un coût de 2€ pour la première heure, moyennant paiement par carte de crédit aux bornes placées à chaque station. 

Le service sera ouvert à tous, 24h sur 24 et 7 jours sur 7.


Une application pour smartphones et une abondante documentation à l'usage de tous

L'utilisateur sera aidé dans sa recherche de station par une application et une page web lui donnant en temps réel le taux d'occupation de celles-ci.
En plus d'un plan reprenant les rues tranquilles du centre et les itinéraires recommandés, l'ayuntamiento (mairie)de Madrid prévoit également la publication de plusieurs brochures sur papier, reprenant les normes basiques de la circulation à vélo.  Une sorte de "manuel de bonne conduite".

Rappelons que la bicyclette, dans Madrid, a l'obligation de circuler au milieu de la voie et ne peut pas occuper le carril bus (couloir de bus) . Le trottoir lui est également interdit. 

On peut déjà voir, dans les rues de Madrid et sur les autobus, une première campagne de sensibilisation à l'usage de la bicyclette. 



Alors?... L'entrée en scène de BiciMAD va-t-elle encourager les nombreux vélos madrilènes qui se cachent dans les trasteros (caves) à descendre dans la rue?  Va-t-elle arriver à bout des préjugés encore si présents dans l'esprit de nombre d'entre nous? La bicyclette publique va-t-elle réussir à augmenter de manière substentielle le nombre de déplacements à vélo dans le centre, objectif clairement annoncé par l'ayuntamiento?

Il ne tient plus qu'à nous de forcer le cours de l'Histoire dans le bon sens... Ne nous privons pas de ce petit plaisir! 

Bon vent à BiciMAD, et bon paseo à tous :-)

MERCI à Clarice Woitrin pour cet article .

4 commentaires:

  1. Bonjour,
    Savez-vous quand le service sera mis en fonctionnement ?

    RépondreSupprimer
  2. Désolée pour la réponse tardive, je n'avais pas vu le message....
    Il est officiellement inauguré aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  3. Instructions et plan des rues tranquilles disponibles sur: http://www.madrid.es/UnidadesDescentralizadas/UDCMedios/noticias/2014/06Junio/23Lunes/NotasdePrensa/alcaldesabici/ficheros/6FolletoA3BiciMAD.pdf

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour j'ai pris une carte 1 3 5 jours et je ne peux pas rester à madrid! Comment puis-je rendre cette carte !!!!

    RépondreSupprimer